À propos de nous

Mission

Par le regroupement de superficies forestières, le Groupement forestier Chaudière a pour mission d'offrir à ses membres des services forestiers complets dans une optique de développement durable et d'aménagement intensif de l'ensemble des ressources du milieu forestier. La diversification des activités de l'entreprise est également favorisée si elle conduit à l'enrichissement collectif des membres ou à l'amélioration des services offerts.

 

Grâce à ses ingénieurs forestiers, le groupement forestier Chaudière est un conseiller forestier accrédité par les Agences de mise en valeur des forêts privées Chaudière et Estrie qui subventionnent l’aménagement des forêts privées. En clair, les ingénieurs et les techniciens s’assurent d’appliquer les normes d’aménagement forestier des Agences pour les travaux réalisés sur les propriétés des membres du groupement et ainsi, bien utiliser les subventions qui sont reliées à ces travaux.


Les Agences de mise en valeur des forêts privées reçoivent l’argent du Ministère des ressources Naturelles et, dans une moindre mesure, des industries qui achètent le bois. Les Agences suivent un programme de mise en valeur des forêts privées (PPMV) qui se trouve à être l’outil de base permettant de développer et de poser des actions concrètes à l’échelle de son territoire. Cette démarche de planification est le résultat d’un exercice de concertation des Partenaires et tient compte de tous les éléments de l’écosystème forestier, des valeurs sociales et économiques liées aux territoires respectifs dans un esprit de développement responsable.

 

Les partenaires sont le Ministère des Ressources Naturelles, les industries, les municipalités régionales de comté et des représentants de propriétaires forestiers tels que le regroupement des sociétés d’aménagement forestier (RESAM), dont fait partie les groupements forestiers.

De plus, le Groupement forestier Chaudière s'est engagé à respecter les principes et critères de la certification Forest Stewardship Council® (FSC®).
 

CERTIFICATION FORESTIÈRE
Résumé des principes de la norme FSC®
Forest Stewardship Standard®

PRINCIPE Nº1 – RESPECT DES LOIS ET DES PRINCIPES DU FSC
L’aménagement forestier doit respecter toutes les lois en vigueur et se conformer aux principes et aux critères du FSC.

PRINCIPE N°2 - TENURE, DROITS D'USAGE ET RESPONSABILITÉ
La tenure à long terme et les droits d'usage du territoire et des ressources forestières doivent être clairement définis, documentés et établis juridiquement.

PRINCIPE Nº 3 : DROITS DES PEUPLES AUTOCHTONES
Les droits légaux et coutumiers des peuples autochtones à posséder, à utiliser et à gérer leurs terres, leurs territoires et leurs ressources, doivent être reconnus et respectés.

PRINCIPE N°4 - RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITÉS ET DROITS DES TRAVAILLEURS FORESTIERS
Les activités d’aménagement forestier doivent maintenir ou améliorer le bien-être social et économique à long terme des travailleurs forestiers et des collectivités locales.

PRINCIPE N°5 - BÉNÉFICES DE LA FORÊT
Les activités d’aménagement forestier doivent encourager une bonne utilisation des multiples produits et services de la forêt pour garantir la viabilité économique et un éventail d’avantages environnementaux et sociaux.

PRINCIPE N°6 - IMPACTS SUR L'ENVIRONNEMENT
L’aménagement forestier doit préserver la biodiversité et les valeurs qui y sont associées, les ressources hydrologiques, les sols, ainsi que les paysages et les écosystèmes uniques et fragiles et par le fait même, préserver les fonctions écologiques et les caractéristiques naturelles de la forêt.

PRINCIPE N°7 - PLAN D’AMÉNAGEMENT
Un plan d’aménagement doit être rédigé, appliqué et tenu à jour. Les objectifs à long terme de l’aménagement et les moyens d’y parvenir doivent être clairement indiqués.
Le plan d'aménagement général est disponible sur demande. Certaines clauses de confidentialité s'appliquent. Les Plans de protection et de mise en valeur des Agences régionales de mise en valeur des forêts privées de la Chaudière et de l'Estrie sont disponibles :
http://www.arfpc.ca/uploads/documents/PPMV2014-2019_ARFPC_light.pdf
http://www.agenceestrie.qc.ca/plan_protection.htm

PRINCIPE N°8 - SUIVI ET ÉVALUATION
Un suivi régulier doit être assuré pour évaluer l’état de la forêt, le rendement des produits forestiers, la chaîne de traçabilité, les activités d’aménagement et leurs répercussions sociales et environnementales.

PRINCIPE N°9 - FORÊTS DE HAUTE VALEUR POUR LA CONSERVATION
Les activités d’aménagement dans les forêts de haute valeur pour la conservation (FHVC) doivent sauvegarder ou améliorer les caractéristiques qui définissent ces forêts. Les décisions les concernant doivent être prises dans le contexte du principe de précaution.
Des informations sur les FHVC sont disponibles sur demande. Certaines clauses de confidentialité s'appliquent.

PRINCIPE N°10 – PLANTATIONS
La planification et l’aménagement des plantations doivent être conformes aux principes et aux critères de 1 à 9, ainsi qu’au principe n°10 et à ses critères. Tout en pouvant fournir de nombreux bénéfices sociaux et économiques et contribuer à la satisfaction de la demande mondiale en produits forestiers, les plantations devraient servir à compléter l’aménagement des forêts naturelles, à réduire la pression qu’elles subissent ainsi qu’à promouvoir leur conservation et leur restauration.

Références
- Norme de certification adaptée pour la région des Grands Lacs/Saint Laurent (GLSL). Norme générique QMI-SAI Global, FSC. http://www.saiglobal.com/assurance/forestry/FSC.htm
- Forest management evaluations FSC-STD-20-007 (V30) file:///C:/Documents%20and%20Settings/USER3/Mes%20documents/Downloads/FSC-STD-20-007_V3-0_EN_FM_Evaluations%20(2).pdf